Bienvenue chez "Plume de Mer"

Dinard ... cet écrin d’émeraude inspire mes écrits.  
Je vous invite à découvrir mon univers de romans et de poèmes. 

En terre de connaissance

 J’ai toujours aimé la lecture, avec un livre, ni ennui, ni solitude. 
La lecture a été mon compagnon de route, dans les moments où ma vie a été difficile, il était mon secours. Lorsque je me sentais à l’étroit dans mon existence, je me laissais emporté par une autre vie que la mienne. Le livre faisait exploser les murs de mon propre enfermement.
Je voulais être comédienne mais c’était un métier de saltimbanque me disaient mes parents, adieu les textes des grands auteurs et les rôles à déclamer sur les planches ! 
Alors ma vie suivit son cours, avec ses obligations inhérentes. J’écrivais des poèmes que je trouve aujourd’hui bien pauvres, des pamphlets, quelques textes vite détruits. Je trouvais tout cela très nombriliste. Je me sentais libre d’écrire uniquement pour moi. Je profitais de mes diverses expériences professionnelles pour améliorer mes écrits.  
La « crise » de la cinquantaine m’a délivrée de certains complexes, n’ayez crainte, j’en ai encore beaucoup ! Disons que j’ai acquis un peu plus confiance en moi. Je me suis rendue inconsciemment plus disponible. Vous savez, c’est comme en amour : on n’arrive pas à établir une relation durable ou pas car l’esprit est pollué par plein de soucis, de regrets, de préoccupations, de peurs, puis un jour, on se libère et l’improbable arrive !
La maturité et la confiance en moi m’ont permis d’oser. J’étais complexée vis-à-vis d’auteurs débutants qui étaient capables de sortir un roman, avec succès ou pas. 
Dès mon auto autorisation assumée, des personnages sont venus me visiter et j’ai éprouvé le besoin d’écrire les histoires qu’ils venaient me raconter. Non, non, n’appelez pas tout de suite les services psychiatriques, je vais bien !!!
  L’envie d’écrire ne suffit pas, il faut du temps à y consacrer car cela demande beaucoup de travail, une fois l’idée en place.
J’écris à n’importe quel moment de la journée, quand l’inspiration vient, sauf le soir, dans mon bureau ou dans le salon, au calme. J’écoute le silence. Je puise mon inspiration dans la résonnance du monde, ses joies, ses beautés, ses drames. 
Dans mes écrits, je m’efforce de partager mes émotions à travers les faits qui m’indigent ou me font rêver, des héros du quotidien, les gens de l’ombre. Nous sommes tous différents et semblables à la fois. 
Et puis j’aime échanger et donner ; j’ai le goût des autres. Je me suis longtemps effacée dans la relation à autrui, en m’oubliant. L’essentiel de mon être est fait de cela.
Hâte de vous rencontrer chers lecteurs, donc à très bientôt. 
Catherine PELARD Dumaine

Ma passion !

Havraise de naissance, j'ai connu plusieurs lieux de vie, dans l’enfance : Panama, Martinique, Paris…
A Dinard, perle de la côte d’émeraude, mon ancrage, je me consacre à l’écriture et goûte aux bienfaits d'amples promenades le long de la mer, élément vital et inspirant.  
Ma passion, ce sont les mots. Les mots véhiculent les émotions, déchaînent les passions, mettent en relation des êtres, pansent les maux.

Comme disait Jean-Paul Sartre " L'homme est d'abord un projet qui se vit subjectivement." 

Voilà donc mon projet, lié à ma passion des mots : me consacrer à l'écriture.  

 

Dans mon premier roman « Partage de rêves » réédité en 2019 par les Editions Couleurs et Plumes, je décris l'émancipation progressive d'une jeune femme,  Eugénie rebelle, débordante d'imagination, cherchant à fuir « l'enfermement de l'enfance, la perversion névrotique de sa mère ».  

Le secret de sa naissance dévoilé, son destin l’emmènera jusqu’au Bhoutan.

« Vagues d’humeurs »un recueil de poésie dans lequel je vous invite à une flânerie poétique au gré de mes ressentis.
Deux poèmes « Corps diamants » et « Conjuguer sa vie » sont  déjà parus dans le recueil ‘Grain de sable en poésie, Florilège’ aux Editions Couleurs et Plumes en 2019. 
Florilège II a été édité en Avril 2020, à l’occasion du Salon de Poésie de Dinard (reporté en 2021). 

Voici  mon petit dernier l'Autre en Soi  qui vient de paraître en ce mois d'octobre  :
Au large de l'île de Groix, la barque d'Erwan chavire et le plonge dans l'eau glacée. Il lutte contre les éléments déchaînés, peu à peu ses forces l'abandonnent. En quelques minutes, avant de sombrer, sa vie défile : son enfance, son incroyable rencontre avec Rose son amie et avec son unique amour : Charlotte. 

L'aigle blanc

Dans un village du Vercors, Tom 10 ans et sa famille sont nouvellement installés. Il y fait bon vivre dans cette nouvelle maison au cœur de ce bel environnement à la nature préservée.
Tom aime observer les animaux, rêver dans sa cabane, se taquiner avec son frère Evan, se balader avec ses parents Cyril et Virginie.
D’habitude, Tom aime aller en classe et apprendre. Cependant dans cette école, deux gaillards l’ont pris en grippe depuis la rentrée. 
Alors un jour, las d’être chahuté, il décide de suivre un aigle blanc qui tournoie au-dessus de lui depuis plusieurs jours.
Dans L’aigle blanc, son premier roman jeunesse, Catherine Pelard nous entraine dans une aventure où la fuite semble être le seul chemin possible. Un roman tendre aux personnages attachants évoquant le rejet dû à la différence.  

A lire dès 9 ans.
Couverture : dessin original de Juliette ma grande petite-fille cadette.